Need for Speed Most Wanted

Titre du jeu : Need For Speed Most Wanted

Genre : course

Développeur : Criterion Studios

Éditeur : Electronics Arts

Plate-forme : PC

Sortie française : 31 Octobre 2012

 

Remake du jeu sortit en 2005, Need For Speed Most Wanted a fait son arrivée sur PC en 2012. Une nouvelle version de ce jeu, qui s’éloigne grandement de l’original, Criterion ne s’étant pas contenté d’une actualisation et d’un simple portage de son jeu.

Récemment Electronic Arts l’a offert sur Origin, sa plate-forme dématérialisée. L’occasion d’essayer ce titre, appartenant à une licence de longue date.

Scénario

L’histoire se déroule dans la cité de Fairhaven, où les courses illégales sont régulièrement pratiquées. Nouveau participant dans cet univers underground, votre objectif va d’être le pilote le plus recherché et donc en même temps d’être le numéro 1. Pour cela vous allez devoir parcourir la ville telle qu’un monde ouvert, pour dénicher de nouvelles voitures et participer à des courses, vous amenant à pouvoir défier les meilleurs pilotes.

 

Graphismes

Need For Speed Most Wanted est graphiquement une réussite. Fairhaven est très belle, chaque quartier ayant ses spécificités, avec des décors détaillés. Les voitures sont très bien modélisées, comme les dégâts en cas de choc. Les cinématiques d’avant course comme lors de collisions, sont également très bien faites. Le jeu tourne très bien, la sensation de vitesse est bien retransmise, sans problème de latence, ni bugs venant gâcher le plaisir.

 

Musiques et sons

Le jeu bénéficie d’une très bonne playlist de musiques venant de groupes célèbres. Il y en a pour tous les goûts et elles plongent bien dans l’ambiance du jeu. On peut cependant regretter leur nombre qui au bout de quelques heures de jeu se révèle réduit. Les sons des voitures sont très bien retransmis, que cela soit au niveau des moteurs (dont on note facilement la différence de bruit d’une voiture à l’autre, des freinages, dérapages). Les bruitages comme ceux des bris de décors et collisions sont très fidèles, plongeant bien le joueur dans l’ambiance.

Les communications radios de la police participent bien à l’immersion également, même si on peut regretter le manque de variété des phrases.

 

Gameplay

Peu de surprises pour ce qui concerne la base, les voitures de Most Wanted se pilotent de manière des plus classiques. La prise en main est rapide, le jeu étant assez orienté arcade. Ne pensez pas pour autant qu’il ne ravira pas les joueurs plus aguerris, courses et défis sont répartis en trois niveaux de difficultés et certains demanderont une certaine maîtrise. Surtout que par son univers, les courses ne sont pas basées sur le fair-play. Les adversaires essaieront de causer des takedowns (des actions pour vous pousser et/ou vous envoyer vers la collision) et vous devrez faire de même. Ce qui est parfois un problème, car après une collision, le respawn n’est pas toujours des meilleurs, le jeu ne vous replaçant pas forcément en bonne posture.

De plus s’ajoute parfois la police qui se montre particulière retord. Que cela soit dans les courses (et la poursuite continue après l’arrivée) ou simplement en circulant dans la ville, elle pourra vous prendre en chasse. Durant la poursuite, le niveau d’alerte peut être augmenté et plus il est haut plus le nombre de voitures vous poursuivant sera élevé ainsi que les barrages. Le but va être de les semer pour baisser le niveau d’alerte, jusqu’à les obliger à patrouiller pour essayer de vous retrouver, abandonnant s’ils n’y parviennent pas. Autant le dire ce la ne va pas être de la tarte. La police se révèle très agressive pour ne pas dire surprenante avec des manières parfois suicidaires en vous fonçant dessus frontalement. Avec un niveau d’alerte au maximum, vous pouvez passer plus d’un quart d’heure pour tenter de les semer. Il faut dire que le comportement de l’IA pour cela peut se révéler injuste. La voiture de police entre en collision seule sans vous toucher et vous êtes incriminé, le niveau étant relevé. De plus pour les semer il faut sortir de leur zone de radar et non de vue. Ce qui entraîne parfois qu’ils vous retrouvent alors que techniquement vous n’êtes pas dans leur champ de vision. Les barrages apparaissent parfois de manière inattendue. Alors que vous partez en hors piste prenant des chemins très imprévisibles, un barrage se révèle déjà posé pour vous attendre. Ce qui se révèle assez frustrant (encore plus pour les défis d’embuscade) et les moins patients finiront par se laisser arrêter, les tentatives de fuite pouvant dépasser le quart d’heure.

La difficulté varie également selon la voiture sélectionnée, le comportement est véritablement différent de l’une à l’autre, comme leur résistance aux chocs. Trop endommagée, la voiture perdra en compétitivité et en maniabilité. Heureusement, il y a dans les courses des stations qui permettent de la réparer (et de changer la couleur aléatoirement). Un très bon point car cela amène à appréhender chaque véhicule de manière différente.

Puisque l’on parle de voitures, il n’en manquera pas puisque l’on en compte une quarantaine réparties entre celles que l’on peut trouver simplement dans la ville dix spéciales que l’on débloque en battant des rivaux lors de duels et toutes celles déblocables en boutique. Sachant que le nombre de base celles inclues de base dans le jeu est conséquent, vous aurez déjà de quoi faire sans devoir en acheter des supplémentaires.

La raison étant que chaque voiture a sa série de courses et de défis. Parmi ceux-ci on trouve dans les principaux : courses en plusieurs tours, relai (une course en avec un trajet à effectuer), les embuscades (devoir échapper à la police). Ils sont importants à réaliser puisque chacun débloque une ou plusieurs améliorations du véhicule. Des upgrades qui ne sont pas négligeables, influençant véritablement le comportement du véhicule. Ils sont  importants à débloquer pour avancer dans les niveaux de difficulté, mais aussi pour que votre bolide puisse rivaliser avec les Most Wanted, les dix autres pilotes à battre en duel pour devenir le numéro 1.

 

Durée de vie

De base elle est assez courte car il vous faudra une dizaine d’heures pour réussir les défis Most Wanted et donc devenir numéro 1. Cependant si vous cherchez à réaliser tous les objectifs, débloquer et améliorer toutes les voitures, alors la durée de jeu s’étend considérablement. Ce qui vous paraîtra peut-être le plus long c’est de rejoindre les départs des courses et défis la première fois (après on peut s’y téléporter).

En plus de ces défis principaux, le système autolog propose régulièrement des objectifs à réaliser comme effectuer un certain nombre de kilomètres avec une voiture précise, des kilomètres en drift à raliser. On trouve également des objectifs généraux en bonus comme briser des panneaux, des barrières, se faire flasher par des radars. Ils permettent de gagner des points pour débloquer les défis Most Wanted et certaines améliorations.

Vous pouvez aussi affronter d’autres joueurs en ligne, ce mode étant très bien réalisé. Dans celui-ci vous aurez à affronter d’autres adversaires durant une série d’épreuves diverses. Autant dire que cela ne fait pas dans dentelle, les takedowns étant légions et souvent au centre des défis. Le plus gros défaut de ce mode est le fait que les micros des adversaires sont automatiquement activés, ce qui provoque une cacophonie, avouons-le insupportable entre leurs voix, le son de leur jeu dans son intégralité plus les éventuels sons de chez eux. On peut cependant les mettre en muets mais….un par un, pouvant vous faire perdre du temps.

 

Conclusion

Ce Need for Speed Most Wanted est un très bon jeu de course. On le prend en main rapidement pour partir dans des courses de folies sans aucune subtilités. On peut regretter le fait de ne pas pouvoir personnaliser visuellement ses bolides, certaines contraintes et quelques problème dans le respawn après une collision ou la police devenant impossible. Mais de manière on passe de très bons moments sur ce qui ne manque pas de qualités.

Les + :

  • une bonne variété de voitures de base
  • un jeu facile à prendre en main, mais qui permet aussi des parties à haut niveau
  • le côté monde ouvert
  • le multijoueur très compétitif

Les – :

  • les trajets parfois longs pour rejoindre les courses la première fois
  • le manque de personnalisation visuelle des véhicules
  • la police devenant abusée

Note : 16/20

 

Lien externe : site officiel