Remember Me

Titre du jeu : Remember Me

Genre : aventure-action

Développeur : Dontnod

Éditeur : Capcom

Plate-forme : PC

Sortie française : 03/06/2013

 

Une ville de Paris en 2084, une société futuriste travaillant sur la mémoire, les souvenirs pour les retirer et réintégrer à la guise ou même les altérer, un groupe dissident voulant mettre à cela. Tels sont les ingrédients qui composent Remember Me, en faisant un titre à part.

 

Scénario :

Tout commence dans un centre de détention où les individus arrêtés voient leur mémoire effacée. Nilin, une jeune femme vient de subir cette opération mais à résisté plus que la normale. Alors qu’elle est sur le point de subir un autre formatage de sa mémoire, Edge, un mystérieux individu l’interpelle via son Sensen, son implant mémoriel. Il l’aide à s’évader. Débute l’aventure de Nilin, dont la quête sera de retrouver ses souvenirs dérobés, mais aussi aider Edge à mettre fin aux agissements de Memorize, la société ayant créé les technologies touchant à la mémoire.

C’est sur ce scénario des plus solides que va se dérouler le jeu. Dontnod propose un univers à la fois réaliste et futuriste, détaillant tous les aspects de ce futur imaginé, dans son histoire, ses technologies et ses personnages clés. L’ensemble est donc cohérent, mais aussi prenant, car il ne manque pas de rebondissements, de surprises, d’événements perturbateurs donnant envie de connaître la suite de l’histoire, divisée en huit chapitres.

 

Graphismes :

Remember Me bénéficie d’une très belle direction artistique, l’expérience de celle-ci étant prolongée par les nombreux artworks que l’on peut débloquer, ainsi que la galerie 3D. Neo-Paris est très bien réalisée, fourmillant de détails, alliant à la fois la modernité de l’époque où le jeu se déroule, mais aussi des éléments anciens, appartenant à l’histoire de la cité. Les jeux de lumières sont très présents, à la fois à travers les contrastes forts  mais aussi certains éléments comme des néons.

Les animations sont très bonnes bien que parfois certaines sont un peu en deçà. Cependant on ne s’y attardera guère, ceci ne prenant pas le pas sur l’ambiance générale du jeu.

 

Musiques et sons :

Si l’ambiance du jeu est excellente c’est aussi par la bande son, très bien équilibrée et adaptée aux phases de jeu. Dans l’ensemble, elle se révèle plutôt rythmée, donnant un certain entrain, devenant plus intense dans les phases d’actions ou au contraire, s’apaisant un peu dans des séquences plus calmes.

 

Gameplay :

Le gameplay général du jeu est relativement simple avec un tutoriel simple et clair au début. Pour chaque action possible et nouvelle capacité débloquée, les choses sont très bien expliquées à chaque fois, permettant une prise en main facile, ne laissant pas le joueur devoir comprendre leur fonctionnement. Dans les phases de déplacement, nombreuses sont les séquences à l’Assassin Creed, devant sauter d’un toit à l’autre, grimper le long de gouttières etc. Le joueur ne sera jamais perdu grâce à des indicateurs discrets, mais présents, pour lui montrer le chemin. Malgré la richesse du level design, le parcours se révèle cependant assez linéaire et un second embranchement visible ne fera que mener vers un item à ramasser et une impasse, pour ramener sur le chemin principal. Ce qui peut donner un petit regret de ne pouvoir explorer la ville comme il nous semble.

Le gameplay se révèle riche et parfois plus complexe, lors des combats, principalement les boss et contre certains ennemis. Si on a bien été briefé sur son équipement, il faudra ensuite trouver quelle ou quelles capacités utiliser et quand. Ce qui amènera parfois à devoir échouer pour recommencer. Même si cela ne reste pas insurmontable, certains pourraient cependant en être frustrés. D’autant qu’à cela s’ajoute le système de combo. S’ils sont prédéfinis, chaque coups le composant possède un effet que l’on peut configurer (soigner, plus de dégâts, réduire le cooldown des capacités). Ensuite dans l’exécution, c’est très similaire au système de la série des Arkham. Le problème étant que dans Remember Me, le timing est bien plus précis, pour ne pas dire trop et un combo peut échouer pour un dixième de seconde raté. On en ressort cependant avec un système de combat original et dynamique par ses mécaniques, en devant jouer entre les combos et les capacités, qui notons-le sont bien intégrées à l’univers du jeu et ne se veulent pas lambda.

Une autre particularité du gameplay est le remixage de souvenirs, des moments clés, très importants dans le scénario. Durant ces phases de jeu on doit modifier le souvenir d’une personne en y changeant la conclusion. Pour ce faire le joueur peut remonter ou avancer dans le souvenir à sa guise. Il doit trouver quels éléments il peut modifier et leurs conséquences, afin de trouver la bonne combinaison de changements, amenant à la conclusion souhaitée. Un défi qui peut se révéler assez corsé mais qui ne manque pas d’intérêt.

 

Durée de vie :

Il faudra une dizaine d’heures pour finir le jeu, le double pour qui veut débloquer tous les succès comprenant de finir le jeu dans tous ses modes de difficultés et débloquer des bonus comme les artworks, la galerie 3D et toutes les infos sur les personnages, histoire et technologies de l’univers. D’une certaine manière c’est une bonne durée par rapport à l’histoire, mais on aurait aimé  pouvoir parcourir librement la ville, ce qui laisse un sentiment de manque de liberté et une expérience écourtée par rapport à cela.

 

Conclusion :

A travers Remember Me, Dontnod offre une expérience unique et de grande qualité qui fera sans doute partie des souvenirs marquants des joueurs. Avec son ambiance particulière, son univers et son scénario solides, le studio amène également à se questionner sur le sujet de la mémoire, des souvenirs et leur propriété. Bien qu’on peut lui trouver quelques défauts, dont l’absence d’exploration véritable de cette Paris revisitée, qui nous semble à portée de main, on lui pardonne assez vite. I serait dommage de faire l’impasse sur ce jeu d’autant qu’un second épisode n’attend plus qu’à être développé, le scénario étant déjà écrit.

 

Les + :

  • L’ambiance par la direction artistique et la bande-son
  • L’univers et son scénario
  • Son originalité

Les – :

  • La linéarité du level design
  • Le timing des combos

Note : 18/20

 

Lien externe : site officiel